FRANCAIS ALGERIE - PIED-NOIR - RAPATRIES D'ALGERIE
 
 
           
     
     
 
 
 
 
 
   
   
 
pour le dégagement d' Emmanuel Macron
 
   

Election présidentielle 2017
2e tour
M. Emmanuel MACRON
20 753 798 voix 43,63 % Inscrits
1er tour
8 657 326 voix 18,19 % des inscrits

Inscrits 47 568 588 habitants

   
 
   
 
 
         
   

Revue de Presse de Bab el Oued story
du 1er décembre 2021 18 ème année -


http://www.babelouedstory.com/revue_de_presse/revue-de-presse.html

- Quinze jeunes ont travaillé sur les mémoires de la colonisation et de la guerre d'Algérie.
- Les propositions du groupe « Regards de la jeune génération sur les mémoires franco-algériennes » à Emmanuel Macron.
- France-Algérie : Propositions de Macron pour apaiser les mémoires
- Guerre d’Algérie : les propositions du groupe « Regards de la jeune génération sur les mémoires franco-algériennes »
- Albert Camus, anticolonialiste ? Pourquoi il s’est affirmé trop tard pour l’Algérie libre.
-“Juifs d’Orient” à l’Institut du Monde arabe, la fascinante histoire du peuple juif dans le monde arabo-musulman.
- Alger parmi les cinq villes au monde où les conditions de vie sont les pires en 2021, selon The Economist.
- Industrie, travail… l’Etat démi
ssionne
- Les dessins du jour.

 Lire la revue de presse

 
       
           
     
         

Fernand Iveton le terroriste PCA/FLN traître à la Patrie Française syndicaliste CGT poseur d'une bombe dans l'usine à Gaz du Hamma à Alger dans le quartier populaire du Ruisseau à Alger un mépris contre ses camarades de la CGT tout cela près d'un stade d'une Piscine de nombreuses habitations HLM d'un collège et la ville d’Alger. | Lire la suite |

 

01 Joseph Andras un extrémiste de gauche
vit au Havre et publie en mai 2016 son premier roman, De nos frères blessés consacré au terroriste poseur de bombes du FLN Fernand Iveton ouvrier pied-noir qui travaille dans une usine de Gaz située en plein centre d’Alger dans un habitat dense entouré d’immeubles HLM d’un collège technique et du stade d’Alger. | Lire la suite |

02 FERNAND IVETON TERRORISTE PCA-CDL-FLN-ALN
Le mercredi 14 novembre 1956, Fernand Iveton, pied-noir, militant communiste, pose une bombe à l'usine à gaz d'Alger destinée à exploser le soir . L'engin est découvert, et Iveton arrêté le jour même. Il est jugé en flagrant délit le 24 novembre et condamné à mort.
Le pourvoi en cassation est repoussé, la grâce refusé par le Président Coty. Il est exécuté le lundi 11 février 1957 moins de trois mois après cet attentat qu’il voulait un appel d’un pied-noir aux pieds-noirs. Iveton est un ouvrier de Birmendreis, c’est un sans-grade un peu maboul. | Lire la suite |

03 Le copinage entre la ministre de la culture Françoise Nyssen et Frédérique Bredin ancienne présidente du CNC pour la subvention fastueuse du CNC pour le film navet De nos frères blessés la ministre de la culture Françoise Nyssen est l’éditrice du livre catastrophique De nos frères blessés elle a été chassée du ministère de la culture. | Lire la suite |

04 Françoise Nyssen éditrice d’un livre pour la gloire d’un poseur de bombe du PCA-FLN Fernand Iveton
Françoise Nyssen, Elle en veut un peu à Edouard Philippe, qui, suggère-t-elle, l'a virée trop tôt " comme pseudo ministre de la culture. Les mots assassins dansent un instant dans son regard : on l'a dite "faible", "hésitante", "maladroite", "à côté de la plaque", "novice de forme". | Lire la suite |

05 Le prix Goncourt est un prix littéraire français ( ?) qui remet en 2016 le prix du 1er roman pour un livre à la gloire d’un terroriste du FLN Fernand Iveton. | Lire la suite |

06 Valérie Pécresse (LR) fait financer par les contribuables le film « de nos frères blessés » pour la gloire d’un poseur de bombe du FLN et du parti communiste Algérien Fernand Iveton.
Renaud Muselier (LR) fait financer par les contribuables le film « de nos frères blessés » pour la gloire d’un terroriste du FLN Fernand Iveton poseur d’une bombe dans l’usine à Gaz du Hamma dans un quartier ouvrier d’Alger du Ruisseau. | Lire la suite |

07. Après la découverte de la bombe dans l’usine à gaz du Hamma à Alger en 1956 du traître du parti communiste Fernand Iveton provoque la panique dans Alger. | Lire la suite |

08. En 1953, lors d’un séjour en région parisienne dans sa famille maternelle, le futur terroriste du FLN-et du Parti Communiste Fernand Iveton fait la connaissance d’Hélène Ksiazek, un peu plus âgée que lui, divorcée et mère d’un garçon. Six mois après, il la fait venir à Alger pour devenir Hélène Iveton et s’installer 73 rue des coquelicots au Clos Salembier.
| Lire la suite |

09. Film De nos frères blessés portrait de Fernand Iveton le terroriste communiste du FLN par le gauchiste Hélier Cisterne, poseur de bombe dans une usine à gaz dans quartier populaire du Ruisseau guillotiné le lundi 11 février 1957 à 5h10 pour acte de terrorisme PCA/FLN. | Lire la suite |

10. François Mitterrand quitte le ministère de la Justice à la fin du mois de mai 1957, 45 condamnés à mort du FLN et communiste du PCA ont été guillotinés en seize mois, François Mitterrand était en 1956, le n° 2 du gouvernement. | Lire la suite |

11. Le procès de Fernand Iveton au Tribunal militaire d'Alger a lieu le samedi 24 novembre 1956 au tribunal permanent des forces armées (TPFA) qui est situé rue Cavaignac à Alger à l’arrière de la Grande Poste entre les rues de l’Algérois Alfred Lelluch et Sadi Carnot. | Lire la suite |

12. Les comédiens, François Copin, Clémentine Haro, Vincent Pouderoux, Thomas Rosendes jouent du vendredi 20 février jusqu’au 10 mars 2018 au théâtre Les déchargeurs (Paris) De nos frères blessés, l’histoire du poseur de bombe le terroriste du Parti Communiste Algérien (PCA) et FLN Fernand Iveton une pièce mise en scène par Fabrice Henry. Celui qui voulait faire sauter une partie de la ville d’Alger pendant la guerre d’Algérie. | Lire la suite |

13. Le 11 février 1957, Fernand Iveton, 31 ans, militant communiste, terrorisme FLN était guillotiné. | Lire la suite |