| Accueil | Théma | Recherche | Retour c'est mieux en le disant | Écrire | Journaux | Bibliographie |

 

Les journaux de guerre – 1954 –Algérie – 1962 ; une publication à éviter impérativement encore une entreprise de démolition de la France et des Français d’Algérie il faut fuir ce genre de production qui offre en cadeau un DVD de la bataille d’Alger, pour mieux cracher sur l’armée Française.

Il faut se demander le pourquoi de la participation de l’ECPAD et du contrôleur général des armées Christophe Jacquot dans cette aventure douteuse.

Dans les gens remarquables qui accompagnent cette publication nauséabonde la présidente la présidente de la BNF l’extrémiste de gauche Laurence Engel, ancienne chef de cabinet de l'ex-ministre de la Culture, la controversée Aurélie Filippetti qui donne des subventions qu’a ses amis trotskystes d’extrême gauche pour l’exposition Camus à Aix-en-Provence.

 

 

 

LES JOURNAUX DE GUERRE

L’ambition des Journaux de Guerre est de raconter l’histoire de la guerre d’indépendance algérienne à travers la presse de l’époque. Chaque semaine, vous pourrez découvrir un choix exceptionnel de journaux originaux, soigneusement sélectionnés parmi les quotidiens et les hebdomadaires en métropole et en Algérie, relatant de 1954 à 1962 les moments forts du conflit. Cette collection unique de 52 numéros est enrichie par des articles d’historiens et de journalistes qui replacent dans leur contexte les événements rapportés par la presse. La guerre d’Algérie est l’épisode le plus marquant de l’histoire coloniale française. Son impact est, en effet, considérable des deux côtés de la Méditerranée. En France, l’enlisement de la confrontation entraîne la chute de la IVe République et l’avènement de la Ve, dotée d’une nouvelle Constitution. Son issue provoque d’importantes divisions au sein de l’armée et le départ précipité d’un million de pieds-noirs vers la métropole. En Algérie, le combat pour la libération est dès 1962 confisqué par le nouveau pouvoir pour asseoir sa légitimité. Dans une perspective mythique et héroïque, l’ensemble de la population algérienne aurait marché comme un seul homme derrière le Front de libération nationale (FLN) pour parvenir à l’indépendance du pays. Si la quantité et la qualité des travaux des historiens ont permis de lever le voile des tabous, l’histoire et, a fortiori, la mémoire de la guerre d’Algérie sont, encore aujourd’hui, sensibles, conflictuelles et douloureuses. Comme s’il était impossible d’établir une narration partagée et apaisée des deux côtés de la Méditerranée. Notre ambition n’est pas tant de réconcilier ces points de vue antagonistes que d’éclairer les deux versants – français et algérien – de cette histoire en faisant écho à la pluralité des voix et des parcours qui l’ont jalonnée. Récit qu’on ne peut réduire à un duel entre l’armée française et le FLN. Au sein des deux camps de profondes divergences ont fracturé l’opinion, au point de donner une dimension doublement fratricide à ce conflit anticolonial. A ce titre, la presse, principale source d’information de l’époque, est d’une incroyable richesse. A la fois moteur et réceptacle de ces affrontements idéologiques, elle exprime la multiplicité des facettes d’une guerre qui ne dit pas son nom.

 A fuir impérativement

Merci aux gros dégueulasses pour le DVD du FLN de Yacef Saadi !

PROCHAINEMENT DANS LES JOURNAUX DE GUERRE

Une coopération entre la présidente de la BNF et la société anglaise ALBERTAS :  l’extrémiste de gauche Laurence Engel, présidente de la BNF ancienne chef de cabinet de l'ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, (l’amie de Benjamin Stora qui donne des subventions qu’aux trotskystes ; pour l’exposition Camus à Aix en Provence), elle est la compagne d'Aquilino Morelle, le cireur de chaussures avec qui elle a trois enfants.

LES JOURNAUX DE GUERRE 1954-1962 éditeur ALBERTAS

Service Client : un centre d’appel

90, boulevard National, 92258 La Garenne Colombes Cedex, Tel. 01 46 40 55 15

Les Journaux de guerre : une collection unique de quotidiens originaux : publié en collaboration avec le Centre d'Études et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CEGES) (1) et la Bibliothèque nationale de France (BnF) & ECPAD ? .

(1) Centre d'études le CEGESOMA, Centre d'Études et Documentation Guerre et Sociétés contemporaines, est le centre d'expertise belge pour l'histoire des conflits du 20e siècle. Il procède à des recherches, s'adonne à l'histoire publique et conserve de la documentation. Il forme depuis le 1er janvier 2016 la 4e Direction opérationnelle des Archives de l'État. Il constitue une plateforme pour des activités scientifiques et sociétales dans le pays et à l'étranger, en particulier pour ce qui a trait aux guerres mondiales et de documentation guerre et sociétés contemporaines

Le CEGES se situe au 29 square de l'Aviation, 1070 Bruxelles.

Edité par Albertas Limited. London –